Accueil > L’émail artistique

L’émail artistique

C’est celui des artisans et des artistes. Bien que sa fabrication soit sensiblement la même que pour les émaux industriels, l’émail bijoutier se révèle plus précieux. Son conditionnement est aussi plus diversifié, offrant ainsi un champ plus étendu de possibilités. Emaux opaques aux couleurs saturées ou délicates, émaux transparents qui laissent passer en vibrations la lumière des métaux polis (cuivre, or, argent), émaux translucides – à la palette restreinte – qui s’animent en profondeur avec une apparence laiteuse, et une délicatesse de tons pastel… Cet émail-là fait rêver les spectateurs et les poètes, avec ses transparences et ses translucidités. L’émail bijoutier est utilisé dans deux grands domaines plastiques séparés.

Par les artisans, qui réalisent des objets utiles à la vie de tous les jours (pièces uniques, petites ou grandes séries). Par les artistes plasticiens qui emploient l’émail comme moyen d’expression personnelle, malgré tous les problèmes techniques qui surgissent et jalonnent leur parcours d’invention. L’amour de cette discipline est le plus fort. Ces deux domaines se confondent, lorsque de part et d’autre, les objets fabriqués ou les réalisations ont un contenu esthétique. Les artistes contemporains ont commencé à envahir l’espace industriel, qui leur offre de nouvelles possibilités. Grands plans de travail, vastes fours verticaux, avec des émaux industriels projetés par pistolet.

La palette, l’écriture plastique et la motivation des artistes s’en trouvent élargis. Une collaboration très intéressante s’établit entre l’exigence rationnelle et la création, pour le plus grand enrichissement de tous.

Par Marie-Thérèse Masias, plasticienne et professeur d’arts appliqués.

Parue dans « Offrir International n°428 www.editolux.com  »