Accueil > L’émail > Définition

Définition

L’émail est un verre.

Il recouvre des surfaces métalliques et sa composante vitreuse confère résistance et profondeur aux produits qu’il protège et décore.

L’émaillage des métaux consiste à recouvrir une surface métallique d’émaux broyés et de la porter à une température d’au moins 500°C selon la nature du métal. La liaison intime de l’émail sur son support forme dès lors un matériau pratiquement inaltérable.

Les émaux, qui se présentent sous forme de laminés ou grenailles, sont transformés en barbotine ou en poudre pour être déposés facilement.

Rarement le mariage de deux matières si différentes que le métal et l’émail vitrifié n’a donné des résultats aussi utiles et évidents. En effet, la liaison harmonieuse qui se réalise grâce au feu associe la résistance du métal à la protection du verre.

L’émail a été découvert il y a plus de 4000 ans en Egypte. Grâce à sa pureté, de nombreux artisans et artistes ont depuis créé des objets d’art aux reflets incomparables.

Dans la publicité et la communication, l’émail a été adopté pour ses couleurs extraordinaires et sa résistance dans le temps.

L’émail a longtemps été le matériau symbole du bien-être au foyer où il fut le premier à apporter l’hygiène et la pureté en même temps que le plaisir de la couleur.

Aujourd’hui, l’architecture représente le nouveau défi pour l’émail. Les émailleurs sont en mesure de mettre en oeuvre des projets toujours plus innovants qui illustrent les possibilités exceptionnelles du matériau.

 

Stand Salon Batimat 2013
  • Stand Salon Batimat 2013